C’est parce que je me fous de la gueule du monde, avec près de deux mois d’absence, et c’est parce que je manque totalement d’énergie (et de temps) pour me lancer dans ces longs et tellement trobien articles sur les mèmes, que j’ai décidé de vous parler de quelqu’un qui se fout de la gueule de pas mal de gens, ses collègues notamment.