J’aurai tellement préféré titrer cet article : « Les vallées, bébé ! », mais ma déco wordpress ne connait pas les accents, la vanité l’emporte sur l’humour ou l’orthographe, même.

Oui, oui, tout en haut !

Oui, oui, tout en haut !

Savez-vous qu’il existe un blog qui répertorie toutes les excuses pour ne pas bloguer ? Non, ce n’est pas le mien, très drôle… Voilà, il est en anglais et il constituera ma manière de dire que je n’ai pas blogué depuis longtemps. Le plus surprenant, c’est que je m’acharne encore, je lutte, je garde espoir, c’est presque totalement vain.

Ce qui est absolument délirant et la meilleure excuse possible, c’est que je n’étais pas là, j’étais à Las Vegas… ah ! Rien à dire d’un coup, hein ?

Las Vegas, l'appareil photo collé contre la vitre de notre junior suite au Golden Nugget

Las Vegas, l'appareil photo collé contre la vitre de notre junior suite au Golden Nugget

Et je n’ai pas grand-chose à en dire à part :

- Les séries et les films vous mentent, il n’est pas possible de se marier sur le pouce à Las Vegas. Il faut acheter une licence, en journée de préférence puisque les institutions publiques ne ferment pas toujours à minuit. Il vous faut éventuellement réserver votre mariage, qui coute cher, puisque la licence seule coute déjà $60, il vous faut débourser une centaine de dollars pour avoir un fameux Elvis asiatique face à vous.
Vous avez donc intérêt à garder votre cuite bien au chaud pour vous marier par erreur à Las Vegas. C’est une déception monumentale.

- Il est possible de boire gratuitement dans les casinos, même quand on joue sur des machines à 1 cent pendant 10 minutes, bien sur, il est préférable de donner un pourboire à la serveuse, mais ce n’est pas une obligation légale. Et soyons honnête, la réputation des français nous précède…

- Les serveuses des casinos sont loin d’être toutes des bonnasses, certaines ressemblent à des poteaux. Mais leurs vêtements sont effroyablement courts. Je crois que le pire se situe au Paris, un casino librement inspiré de tous les clichés parisiens, où les serveuses se baladent en simili-maillot de bain, la pudeur de leurs derrières cachée grâce à une astucieuse demi-jupette, une sorte de « cape de fesses ».

- Une première nuit dans les rues de Las Vegas vous donne l’impression d’être constamment à l’arrière d’un bus en marche. Imaginez une température de 35 degrés, étouffante alors que la nuit est tombée et que vous sortez d’un aéroport climatisé autour des 17 degrés… j’étais un animal perdu dans une situation particulièrement incompréhensible… ça et mes yeux qui se desséchaient bien trop rapidement.

- Ils connaissent Charlie !!!

Débardeur Charlie

Débardeur Charlie The unicorn trouvé dans une boutique Hot topic, qui, si vous connaissez South Park, devrait être une honte à mentionner.

- Les pubs pour les avocats n’ont aucun sens. Et je ne parle pas seulement des pubs télévisées vantant les mérites de tel ou tel avocat de la ville qui va faire cracher ce type qui vous a viré et/ou a défoncé votre voiture, ou alors c’est vous qui avez fait quelque chose de mal, peu importe vraiment, y a de l’argent à se faire partout. Dans ces pubs, il y a des doigts qui pointent le téléspectateur à tout bout de champs, sur les billboards c’est un peu la même idée. (J’y ai aussi inséré une pub… enfin… disons que… dans certains quartiers de Las Vegas, on trouve beaucoup de commerces spécialisés dans le paiement de cautions pour divers criminels).

bill (1)bill (3)bill (4)bill (2)bill

A la télévision, j’ai particulièrement été marquée par un avocat, et pas uniquement parce qu’il sait rendre ses publicités inoubliables…

Mais lui, et des meilleurs, sont réservés pour un autre article. Je vous parlerai aussi du Paris, un délice pour les français…