Internet s’inspire de la télévision, la télévision n’inspire qu’à donner à manger à Internet. La grande leçon que découvrira David est qu’il ne faut pas chercher à avoir l’air malin devant une caméra.

L’histoire date du mois de décembre 2009, ça se passe sur Canal+, dans l’émission Le Grand Journal. Yann Barthès présente sa chronique du Petit Journal et (parce qu’il aime les fans) montre des images de foule en liesse attendant Snoop Doggy Dog de passage en France.

Image de prévisualisation YouTube

Badaboom ! Le mariage de « l’écran qu’on mesure en centimètres » et de « l’écran qu’on mesure en pouce » fait de nouveaux ravages !
David, un fan innocent a eu la folle idée de profiter d’une caméra pour montrer son enthousiasme. Sans avertissement il apparaît derrière le chevelu Olivier, qui saluait son frère Jason, et sort son Gros Bide. Le groupe est choqué, les personnages tentent de garder un semblant de bonne humeur mais le pire est arrivé, le caméraman est interloqué, le silence est lourd et le sourire de David est figé…
La vérité, c’est que d’après une interview d’Olivier, le Gros Bideur était inconnu du groupe. Ou peut être était-il un ami désavoué depuis? A-t’il gardé ses amis depuis?

On le nomme David Bivas, c’est sans doute un pseudo vu le peu d’informations révélées sur lui. Heureusement quand même, le lulz n’est pas supposé détruire la vie des gens… enfin…
Il y a déjà un nombre important de groupe facebook dédiés à ce presque-mème, c’est normal, ça a plus d’un mois.

Google ne se trompe pas, David a même redonné un peu de popularité au Snoop Dogg qui s’était lamentablement effondrée ses derniers temps… popularité éphémère.

Ce n’est peut être pas un mème mais, en plus d’avoir des groupes dédiés, une photo comprométante et son visage dans les archives de l’INA :

David a des remix

Image de prévisualisation YouTube

David a des ROFL et des LOL

davidog01davidog03davidog05davidog10davidog02davidog06davidog07davidog08davidog09

David a sa sound board

David a son keyboard cat

Image de prévisualisation YouTube

On admettra donc que tout va très vite dans ce monde de fous, que personne n’est à l’abri, que j’ai bien fait de ne passer à la télé qu’en 1996 (sur Canal J, j’avais 11ans et un caleçon à rayures), qu’il vaut mieux être très joueur et ne rien prendre au sérieux.
David, que ta petite gloire inspire un peu plus les jeunes à cheveux hirsutes, que ta prose se remixe sur M6 et que ton Snoop arrive enfin ce soir, parce que Rah la la qu’est-ce qu’on attend !