Ravalez tous vos préjugés sur les comportements amoureux, arrêtez de marginaliser les couples msn, l’Humanité a désormais franchi un nouveau niveau.
L’Humanité? Non, le Japon surtout.

Choqué par ces hommes ?

Epic Fail Date, un moment de bonheur proposé par Failblog

Epic Fail Date, un moment de bonheur proposé par Failblog

Awww, sincérité du geste, douceur des sentiments, comme ces instants partagés où nous pouvions tenir la main rigide de nos fiancées, où nous pouvions nous plonger dans leurs yeux acryliques…

C’est tout simplement, qu’un jeune japonais du nom de Sal9000 a épousé Nene Anegasaki au mois de novembre 2009. Petite spécificité du couple : Sal a une Nintendo DS, Nene est dans la Nintendo DS.

Tu es fière de moi maman !

Tu es fière de moi, maman !

Un japonais a donc épousé un personnage d’un jeu vidéo de « dating » appelé Love Plus. C’est dans cette arène que les deux se sont fréquentés quelques temps avant d’officialiser la chose (je reste persuadée que tout est l’initiative du jeune homme) devant une assemblée émue, avec un prêtre, un DJ, un MC et un témoin (lui même joueur de Love Plus).

La vidéo du mariage, postée sur une sorte de Japan-Youtube a provoqué de vives réactions, des critiques comme des félicitations. Sur ce site les commentaires s’affichent sur la vidéo.
(Vous n’allez rien comprendre, c’est long et ridicule, mais ceci est LE MARIAGE DU SIECLE !) :


Vous aimez, hein?

Le couple est ensuite parti en lune de miel. Avec chance Sal n’a pu payer qu’un billet d’avion en cachant l’amour de sa vie dans sa poche.

Ce mariage expose quelques craintes, les mêmes que le mariage de Superman,car Nene va-t-elle supporter de voir Sal vieillir?
Sal va-t-il faire tomber Nene par terre?
Pour s’occuper de leurs enfants, Sal devra-t-il changer de cartouche et assumer l’entière responsabilité de sa paternité pendant que Nene attend dans sa housse? Va-t-il regretter sa situation et couper le son dès que son fils lui demandera « où est maman? ».

Gageons que l’avenir apportera à Sal une nouvelle console, un nouveau moteur graphique pour produire une femme plus réaliste, jusqu’à ce qu’elle soit trop réaliste et qu’il se résolve à n’aimer que le 8 bit.
Ici, reportage de Boing Boing, en anglais dans texte (mais pas que dans le texte, et pas que en anglais) :